Socialisation des logements – Comment occuper les 2,8 millions de logements vacants ?

Attribuer un logement à chaque personne « sans domicile fixe » est théoriquement possible. Il s’agit de trouver une solution digne pour les personnes mal logées ou pas logées du tout, soit 3 500 000 personnes selon les associations. La socialisation des logements vacants est donc une bonne réponse, à condition de bien poser le problème. La solution que défend Travail & Démocratie n’est pas la réquisition au cas par cas, mais une politique de socialisation massive.

Lire la suite